Le vent dans les saules, Kenneth Grahame

Je vous en avait déjà parler ici, mais j’aime beaucoup les contes anglais pour enfants. Et cette histoire de Kenneth Grahame ne fait pas exceptions. Il est si doux de se promener le long de la rivière dans cette jolie campagne anglaise!

Et cela me permet aussi de vous proposer des lectures pour les enfants, avec l’univers fascinant de Taupe et Rat.

Le vent dans les saules (1)

«Cela semblait presque trop beau pour être vrai. Mr Taupe se promenait dans les prés, le long des haies, à travers les bosquets, découvrait partout des oiseaux nichant, des fleurs à peine écloses, des feuilles qui poussent. Tout renaissait, tout respirait la joie. Et, au lieu d’être tourmenté par sa mauvaise conscience qui lui soufflerait: « Nettoyage », il ne pouvait s’empêcher de se dire combien il avait de la chance d’être le seul flâneur au milieu de tous ces être affairés. Après tout, ce qu’il y a de plus agréable quand on est en congé, ce n’est pas tant de se reposer soi-même que de regarder les autres travailler.

Il n’imaginait pas de bonheur plus complet que celui d’errer comme cela à l’aventure lorsque, tout à coup, il s’arrêta devant une rivière. Il n’avait jamais de sa vie vu de cours d’eau – espèce de gros animal luisant et sinueux toujours en fuite, gloussant, se saisissant de choses avec un glouglou et les recrachant un peu plus loin dans un gargouillis, pour se jeter aussitôt sur d’autres camarades de jeu, qui se libéraient en s’ébrouant de son emprise pour se retrouver à nouveau captifs. Là, tout n’était que tremblements et frissonnements, lueurs et étincelles, bruissements et remous, chuchotements et bouillonnements. Mr Taupe en resta ensorcelé, fasciné. Il se mit à trotter le long de la rivière comme un petit enfant trottine au côté d’un adulte qui l’envoûte par des histoires passionnantes; et quand, enfin, las, il s’assit sur la berge, la rivière continua à lui murmurer les plus belles histoires du monde, venues du tréfonds même de la terre et qu’elle irait ensuite répéter à la mer insatiable.»

♦♦♦

Si l’univers vous plait, ou si vous êtes plutôt BD, il existe une magnifique adaptation du conte, par Michel Plessix, en 4 tomes.

Le vent dans les saules (2)Le vent dans les saules (3)

 

Et si, au hasard du chemin, vous étiez tombé amoureux de nos deux compères, vous pourriez continuer l’aventure…

Le vent dans les sables

 

Publicités

Les livres de la bibli

On a quand même une grande chance, dans notre petit appartement niçois, c’est d’avoir la grande bibliothèque municipale juste en bas. J’y vais régulièrement avec les enfants, surtout les jours gris, pour profiter des jeux de société et jouer ensemble, pour découvrir de nouvelles histoires, et choisir de beaux livres. Mais forcément, comme il faut être silencieux et tout à fait sage, j’y vais le plus souvent toute seule.

2017-03-15 13.36.39.jpg
Jusque là, j’étais plutôt du genre à acheter les livres que je voulais lire, ayant un besoin presque viscérale de les posséder. Sauf que maintenant, la bibliothèque est bien pleine dans le salon, et que tous les livres ne sont pas à relire, et encore moins à garder! Et, avec les enfants, à raison d’une histoire par soir, il faut que ça tourne. Bien sûr, on a nos chouchous, ceux qu’on relit 100 fois, mais pour le reste, il faut bien varier. Et là, c’est bien plus difficile d’acheter, pour des raisons de budget, certes, mais aussi de place…
Puis je commence à bien le connaître, le rayon enfant. Et je prends toujours un grand plaisir à choisir nos prochaines lectures ;)
Cette semaine, je voulais d’abord trouver des livres à lire pour Léonard. Maintenant qu’il sait lire, c’est d’autant plus amusant qu’il en redemande tout le temps. Et comme chez leur Pépé, on a adoré Les P’tites Poules, je lui en ai trouvé deux nouveaux.

Les livres de la bibli (6)

J’ai aussi choisi un livre tout joli, Jour de lessive, parce que j’aime beaucoup les dessins et l’univers de Frédéric Stehr. Même s’il est un peu plus « bébé », il a fait un bel effet sur Clémentine. Et après le succès de Bouboule qu’on a à la maison, il était facile de la convaincre.

Les livres de la bibli (7)


Un autre livre, La Fleur des vagues,  une belle histoire de bateaux, d’îles et d’enfance. Aussi poétique dans le texte que dans le dessin.

Les livres de la bibli (11)Les livres de la bibli (12)

Une aventure et des pirates, avec cette jolie interprétation de L’île aux Trésor.

Les livres de la bibli (14)

J’ai fait une belle découverte, avec ce livre,  Où se trouve la rue Saint-Michel?, qui m’a plongée dans les rues de Bordeaux, la « grande ville » de mon enfance, celle de ma grand-mère et de mes oncles, la ville de mes études… Ce sont les dessins qui, encore une fois, m’ont attirée. Et j’ai été tellement surprise quand, au détour d’une page, je me suis retrouvée sur les quais à contempler la Porte Cailhau !! Ou en voyant la Cathédrale St Michel, mon quartier d’étudiante!!! Sans oublier les quais et le vieux Colbert, la place de la Bourse, les allées Tourny et la foire aux Plaisirs, le Grand Théâtre et la Mairie. Bref une jolie promenade dans cette bien belle ville. Et même si le plan est loin d’être exact (pour la part d’imaginaire, je suppose), la précision des dessins suffit à l’illusion.

Les livres de la bibli (16)

Et Pétronille et ses 120 petits, parce qu’on ne lit jamais assez de Claude Ponti à nos enfants!!

Les livres de la bibli (13)

Quitte a aller à la bibliothèque, j’apprends aussi à regarder pour moi. Et cette fois-ci, j’avais une idée très précise: je voulais trouver les BD de Le Vent dans les Saules, de Michel Plessix. Mais, comme ils ne l’avaient pas, je me suis rabattue sur l’histoire originale de Kenneth Grahame. Quant au BD, je vais devoir succomber à mon onéreuse habitude de « posséder » les livres, et je vais filer chez mon libraire…

Les livres de la bibli (15)

Le dessin est bien moins beau que celui de Plessix, mais bon… Une petite piqûre de rappel sur ce qu’il y a de joli dans la littérature enfantine de nos voisins anglais, c’est toujours bon à prendre. Et la prochaine fois je craquerai peut-être sur l’intégrale de Beatrix Potter… Les aventures de Pierre Lapin, ça devrait amuser les enfants ;)