Bienvenue 2017

Je vous souhaite une bonne et merveilleuse année à tous et à toutes!!!

Qu’elle vous soit douce et heureuse, créative à souhait. Qu’elle vous apporte la santé, la vitalité, la volonté, et la bonté. Qu’elle réalise vos vœux, et un peu plus…

voeux-2017-page-1

Publicités

Un peu difficile d’écrire ici… Je ne savais pas comment m’y prendre d’ailleurs.

Revenir ici pour parler de futilité après tout ça…

Pourtant cet espace me tient vraiment à coeur. Et je veux garder, autant que je peux, mon jardin privé, mes états d’âmes.

Mais je ne pouvais pas juste me taire.

J’ai cherché des mots. Des mots simples, pour montrer mon soutiens, accompagner mes pensées, me dévoiler un peu. J’ai trouvé un poème de Paul Eluard qui exprimait toute la compasssion, la douceur, l’optimisme et la foi en l’humain que je voulais partager.

Il se trouve qu’une grande âme a été inspirée, elle aussi, par ce poème, et l’a partagé avec vous, et je l’en remercie.

Faute de mots, et parce que la musique classique adoucie les moeurs, je vous laisse avec le violon de David Oistrakh.

 

Me Made Month Octobre 2015

Pour la première fois, j’ai participé au Me Made Month, organisé sur Thread and Needles. Le principe est très simple: il s’agit de porter et photographier ses tenues, composées d’au moins une pièce tricotée ou cousue main, durant tout le mois d’octobre. Un groupe Flickr a était créé pour l’occasion, ainsi que sur IG, #memademonthoctobre2015. C’est, pour ma part, sur ce dernier que j’ai posté, plus ou moins régulièrement, les photos de mes tenues.

C’est un sacré défi, et il est plutôt bien tombé. J’ai eu beau me préparer une mini-collection pour orienter mes cousettes de la saison, j’ai du mal à ne pas m’éparpiller dans mes envies. Je dis bien « envies », parce qu’elles ne sont pas forcément cohérentes avec mes « besoins », ou les formes qui me vont, ou encore, ce qui est compatible avec mon niveau technique. Du coup, grâce à ce MMMO, j’ai pu définir, un peu mieux, ce que je porte au quotidien, ce qui me va, et ce dont j’ai besoin. Lire la suite