Janis

Dernière série de photos dans le beau jardin de ma maman… Et comme il vous a beaucoup plu, avec le fauteuil Emmanuelle ;)

jupe-janis-1

Jupe patineuse, patron maison – Jersey, Cousette  – Élastique, La Droguerie Lire la suite

Publicités

Marina

Marina, c’est ma jupe midi, marine, avec un petit nœud. C’est ma jupe du printemps, celle que je porte aussi bien en débardeur et sandales, qu’avec un chemisier et des talons. Elle peut être un peu cool, un peu habillée. Elle n’est ni trop taille haute, ni trop taille basse.

2016-05-13 10.58.15

Modèle 101, Burda n°195 – Popeline, Mondial Tissus Lire la suite

Sète en hiver

Enfin je me lance, et je vous présente (enfin) ma dernière petite jupette (enfin, enfin, enfin!). Cette jupe, vous l’avez déjà aperçue lors du Me Made Month, et pour cause, je l’ai cousue il y a plus d’un mois… Et je peux déjà vous dire qu’elle est passée au rang de La Couture Préférée de l’hiver! Cette jupe est belle, cette jupe est facile à porter, cette jupe ne froisse pas, cette jupe est hyper confortable!

Allez, je vous la montre:

2015-11-16 09.37.11

Jupe Sète, La Droguerie – Tissu de l’armoire de ma grand-mère – Boutons dépareillés de mon stock à moi. Lire la suite

Mon Audacieuse

C’est l’histoire d’un patron de cape, signé Vanessa Pouzet, sur lequel j’avais flashé l’hiver dernier. Je l’ai acheté, j’ai pensé à différentes associations de tissus, et même ramené un joli Liberty de Londres. La cape était pour ma fille. Ma fille si peu reconnaissante du temps que je passe à lui coudre des petits vêtements… Ma fille qui remue beaucoup, et qui serait finalement bien encombrée dans ce genre de manteau.

Audacieuse (6)

Jupe Audacieuse, MLM Patrons – Gabardine, Cousette – Boutons, La Droguerie

C’est l’histoire d’une gabardine prunelle dont j’avais acheté 2m chez Cousette, pour faire cette jolie cape.

C’est l’histoire d’une cape qui n’a jamais vu le jour, et d’un coupon de gabardine qui dort depuis un an au fond de ma panière (le Liberty aussi d’ailleurs… et le patron, tant qu’à faire). Je précise quand même que le coloris prunelle en question est bien violet, un peu électrique.

Lire la suite

La jupe aux flamants roses

A l’époque de la sortie du film Malavita, je suis tombée, un matin, sur cette affiche:

683_001

Je passe sur le fait que je trouve Dianna Agron magnifique et, qu’en plus elle joue vraiment bien son rôle, c’est surtout sa robe qui a attiré mon regard. J’ai adoré son look, sa coupe rétro, et surtout son motif flamants roses. A l’époque, je ne cousais pas, et j’avoue ne pas avoir vraiment cherché quelque chose de semblable dans les magasins. Mais, quand je me suis mise à la couture, et que j’ai trouvé une grande diversité de tissus flamants roses, j’y ai repensé. Lire la suite

Des hirondelles à Saint Barth

Non, ce n’est pas le nom de notre prochaine destination vacances, sniff… Comme aujourd’hui, je reviens avec de la couture, il s’agit du patron d’une jupe signé La Droguerie.

A la fin de l’hiver, quand j’ai reçu le catalogue La Redoute, j’ai flaché sur cette jupe de la collection Mademoiselle R. J’aimais beaucoup son imprimé, et je la trouvais parfaite pour l’entrée de saison. Sauf que, le plissé, avec mes hanches, c’est pas joli-joli, et le côté « fille sage », c’est pas vraiment moi non plus. Du coup, je me suis mis dans la tête de me faire une jupe toute simple, mais dans ces coloris-ci, beige avec des oiseaux noirs (et oui, j’ai réalisé il y a seulement quelques jours que c’était des papillons…).

2015-05-15 09.07.01 Lire la suite

Avant Londres… après Londres

Je sais, le titre est plus que bizarre…

Mais, quand on est à 3 posts en une journée, c’est que, on a sérieusement manqué de temps! Entre enfants, mari, couture, tricot, tri des photos, boulot (ah oui! boulot…), maison, chat et… et puis moi, l’arrivée de se blog demande quand même un peu d’organisation… Et puis, il faut le temps de les préparer tous ces articles. Ça, je peux vous dire qu’il y en a, des articles, dans ma tête.  Et aussi, quand on a préparé, mentalement, tous ses articles, faut les organiser, savoir lequel on va publier avant les autres, lesquels on va coupler, ce qui doivent encore être étoffés, ceux pour lesquels il faut de photos… Mais après, faut les écrire… et là, enfants, mari, couture…. Stop! Non, j’ai bien essayé d’écrire de ma tablette, même depuis Londres! Mais quand il s’agit d’insérer une photo ou un lien… Et puis, pour le coup, un clavier, c’est vraiment plus agréable!

Et puis, je suis partie en vacances! alors, ce qui n’a pas été fait avant… ben, sera fait après!!

La parenthèse étant fermée sur mes aptitudes à tenir à jour ce blog, j’en viens au sujet de ce post: mes cousettes valise de vacances. D’où le titre, l’avant Londres (les préparatifs), après Londres (l’articles publié précédemment). Au cas où c’était pas clair pour tout le monde…

J’apprends le tricot. Sérieusement. Et qui dit Londres en février dit froid-gla-gla (surtout pour une niçoise). Donc tricot + froid = un beau snood tout doux, et que j’aime beaucoup.

Snood d’après un modèle Phildar, tricoté en Tornade Lichen de Phildar, aiguille n°7 (les seules que j’ai, pour le moment!)

2015-02-20 12.46.54

Ici, au Byron, meilleur burger londonien.

2015-02-22 12.07.15

Et là, dans un joli pub, avec une bonne bière.

On dirait les mêmes pull, dessous, mais non, il y a un ton d’écart… vous en déduirait que j’adOre le vert!! Et pour vous dire aussi toutes les nuances de la laine, dont les photos ne rendent vraiment pas justice…

Sinon, ce snood c’est:

  • mes début au jersey, celui qui y regarde de très près y verra mes erreurs, et surtout les 5 derniers rangs tricotés à l’envers… mais entouré deux fois autour du cou, on y voit que du feu!!
  • « mais pourquoi j’ai choisi cette laine!! » ben oui, une laine à fil pompon et fil doré, quand on débute…
  • l’apprentissage du tricot-patience: 115 mailles sur 80cm… oui, je sais, c’est pas grand chose quand on sait qu’une certaine fait un châle magnifique de 1m75 sur 500 mailles et des brouettes

Au passage, j’ouvre une nouvelle parenthèse, mais j’aime vraiment beaucoup ce blog, et ce qu’elle fait. Elle y est même pour beaucoup, même si elle ne le sais pas, dans ma motivation à apprendre le tricot. Toute cette dentelle, ça peut que donner envie… J’aime beaucoup son univers bijoux, et vernis aussi, même si mes ongles à moi sont plutôt nature! Alors, au moins pour le bonheur des yeux, allez-y, c’est ici.

Second, et dernier article de ma valise, un peu de couture, une jupe.

Je vous avez parlé de ces patrons que j’aimais beaucoup et que j’avais testé ici. Et bien voici une version femme des talents (et des miens) de Vanessa Pouzet: ma Mademoiselle Twist!

2015-02-23 10.46.15

Ouais, je sais, je me moque un peu de vous avec cette photo. Je suis assise, alors pour voir une jupe, c’est pas le mieux, et  en plus, je fais la gueule! En même temps, on est sur le chemin du retour… Mais bon, c’est pour l’instant la seule photo que j’ai! c’est mieux que rien… au moins, vous pouvez voir le joli tissu que j’ai choisi… non, même pas… J’avais tellement envie de vous la montrer… je suis si fière de moi sur ce coup-là…

Ok, j’y reviendrais.

En attendant, voici l’originale.

A bientôt…